Jeudi 24 mars 2022, 18h30
Vendredi 25 mars 2022, 14h30 - séance scolaire
Vendredi 25 mars 2022, 18h30
Opéra de Reims

Mercredi 20 avril 2022, 20h30
Jeudi 21 avril 2022, 20h30
Théâtre Montansier de Versailles

Jeudi 28 avril 2022, 20h30
Opéra Grand Avignon

Mardi 24 mai 2022
La Barcarolle de Saint-Omer

Mercredi 25 mai 2022
Théâtre Monsigny de Boulogne-sur-Mer

Distribution

Vincent Tavernier, mise en scène et direction artistique
Les Malins Plaisirs
Assistante à la mise en scène : Marie-Louise Duthoit

Le Concert Spirituel

Marie-Geneviève Massé, chorégraphie
Cie de danse L’Eventail
Assistant à la chorégraphie : Olivier Collin 

Claire Niquet, décor
Erick Plaza-Cochet, costumes
Carlos Perez, lumières

Avec
Clément Debieuvre, haute-contre
François Joron, taille
François Héraud, basse-taille

Comédiens des Malins Plaisirs
Quentin-Maya Boyé ou Pierre-Guy Cluzeau, Don Pedre
Marie Loisel ou Jeanne Bonenfant, Isidore
Maxime Costa ou Laurent Prévôt, Adraste
Benoît Dallongeville ou Olivier Berhault, Hali

Danseurs de la Cie de danse l'Eventail
Adeline Lerme, Marionnettiste / Marionnette / Zaïde
Artur Zakirov, Marionnettiste / Marionnette / Manipulateur

Quatuor du Concert Spirituel
Laura Duthuille, Nathalie Petibon, flûtes et hautbois
Lucile Tessier, basson
Romain Falik, théorbe


Durée : 1h sans entracte
A partir de 12 ans

Coproduction : Les Malins Plaisirs, Le Concert Spirituel, L'Eventail, Angers-Nantes Opéra, Le Grand T de Nantes, l'Atelier Lyrique de Tourcoing, les Opéras de Massy, Reims et Grand Avignon, le Centre de musique baroque de Versailles, le Théâtre Montansier de Versailles, La Barcarolle - Théâtre du Pays de Saint-Omer, le Théâtre Alexandre Dumas de Saint-Germain-en-Laye, et la ville du Touquet-Paris-Plage.

Comédie ballet en un acte

Le Sicilien doit sa brièveté à sa place dans l’immense et somptueux Ballet des Muses, dont il n’était qu’une des quatorze « entrées » – mais la toute dernière, donc le « clou ». En à peine une heure, Molière et Lully se surpassent. Tous les codes de la comédie de cour y sont respectés : la place prioritaire de l’intrigue amoureuse dans le ton galant, le raffinement des modes d’expression, et, bien entendu, l’exaltation de l’excellence française ! Mais les deux complices, toujours experts dans l’art de savoir jusqu’où aller trop loin, n’hésitent guère à y mêler les joyeusetés de la farce (avec « turqueries » à la clé et divertissement burlesque en sabir), l’ironie quant aux prétendues caractéristiques nationales (y compris françaises…) et la poursuite de leurs recherches sur le genre.

Molière, en particulier, y teste un mode d’écriture dramatique extrême. Sa prose – toujours musicale – atteint ici un raffinement unique dans son œuvre. Toute entière composée de vers blancs, d’échos et d’assonances, la langue assignée aux comédiens est en parfaite adéquation avec l’univers musical à laquelle elle s’intègre subtilement.

Argument

La scène est en Sicile – soit, dans l’esprit du temps, une contrée exotique et ensoleillée, propice à toute fantaisie ; le creuset plus ou moins fantasmé où se croisent et se mêlent toutes les nations du pourtour méditerranéen ; une terre, enfin, où les passions sont réputées violentes et la jalousie des natifs proverbiale. Le jeune Adraste, digne représentant de l’excellence française et de sa galanterie bien connue (Cocorico !), s’est follement épris de la belle Isidore, la captivante esclave grecque du sévère Sicilien Don Pèdre – lequel, bien entendu, la destine à sa couche. Comment Adraste, que la garde obsessionnelle du jaloux empêche de communiquer avec sa belle, pourra-t-il savoir si ses sentiments sont partagés par la belle Isidore ? Avec l’aide de son esclave turc Hali (le fourbe de service, mais pas bien dégourdi pour autant), le jeune homme va entreprendre une série de ruses… galantes.

Teaser Molière 2022