Requiem pour Louis XVI de Martini

Chez Label Château de Versailles Spectacles
Coproduction Château de Versailles Spectacles, Le Concert Spirituel
Enregsitré en juin 2019 à la Chapelle royal du Château de Versailles
dans le cadre de la saison de Château de Versailles Spectacles

Programme coproduit par Bru Zane France, AIDA-Festival Berlioz, Le Concert Spirituel

Sortie le 24 avril 2020

Lien de prévente
Lien de téléchargement

Nous avons été tous surpris de découvrir la force et l'émotion de la Messe à la mémoire de Marie Antoinette de C.H. Plantade, inédit sorti de l’oublie grâce au travail du Palazzetto Bru Zane. Il en est à nouveau de même pour cette Messe de morts de Martini, une partition de vaste dimension aux passages étonnnamment lyriques.

 

Avec 
Adriana Gonzalez
Julien Behr
Andreas Wolf

Choeur et orchestre du Concert Spirituel
Direction, Hervé Niquet

Martini n’eut pas qu’un Plaisir d’Amour pour illustrer la musique du tournant des XVIIIe et XIXe siècles. Ce bavarois, devait connaitre la gloire à la Cour de France et une véritable proximité avec les souverains. Nommé Surintendant de la Musique du Roi en 1788, il fuit la France sous la Terreur, revint triompher à Paris avec son opéra Sapho, intégra le Conservatoire en 1796, s’éloigna des scènes, mais Louis XVIII le rétablit à son poste de Surintendant en 1815 ! C’est alors que lui échut l’honneur de donner à Saint-Denis sa Messe des Morts à Grand Orchestre, le 21 janvier 1815, à l’occasion de la translation des dépouilles de Louis XVI et Marie-Antoinette dans la Basilique Royale. Ce Requiem à la mémoire de Louis XVI et Marie Antoinette fut à nouveau interprété pour l’anniversaire du Roi martyre un an après.

L’œuvre spectaculaire, pour trois voix solistes, orchestre fourni et chœur semble dater cependant de 1811 et trouve les accents de la musique de l’Empire… pour célébrer la Monarchie ! Hervé Niquet, donne à cette œuvre si symbolique de l’histoire de France et de Versailles, une résurrection remettant Martini sous la lumière des derniers fastes monarchiques.

Extrait de la Messe des morts de Martini